Modele mandat de prelevement sepa word

| 0

Vous pouvez vérifier l`état des paiements de test SEPA dans votre espace client > transactions > paiements. Étant donné que le débiteur doit également être informé de l`identité du créancier et de la référence du mandat avant le premier prélèvement, nous vous conseillons de les mentionner dans la notification préalable. Les consommateurs peuvent également recourir à d`autres options de blocage: ils ont le droit de demander à leurs prestataires de services de paiement de limiter un prélèvement SEPA à une certaine quantité et/ou fréquence. Ils peuvent également bloquer tous les prélèvements SEPA sur leurs comptes (option de blocage complet) ou uniquement les prélèvements SEPA initiés par des bénéficiaires spécifiés (option de liste noire). Il est également possible d`autoriser les prélèvements SEPA uniquement s`ils sont initiés par un ou plusieurs bénéficiaires prédéterminés (option de liste blanche). La référence du mandat est une combinaison unique de jusqu`à 35 caractères alphanumériques choisis par le bénéficiaire. Il s`agit d`un numéro de référence donné à chaque mandat de prélèvement SEPA reçu, en veillant à ce que tous les débits directs fondés sur ce mandat particulier puissent être identifiés. La référence de mandat unique fait partie des éléments de données requis que le bénéficiaire doit fournir afin d`initier un prélèvement SEPA. Le document de mandat doit comporter une série d`éléments de données obligatoires jugés nécessaires pour identifier la transaction de prélèvement SEPA: la référence unique du mandat, le nom et l`adresse du payeur, l`IBAN (et le BIC, si nécessaire), le nom du créancier et identifiant unique, le type de paiement, la date de signature et la signature du payeur. Il doit être clairement indiqué qu`il s`agit d`un mandat de prélèvement SEPA. Il n`y a aucune exigence spécifique concernant la disposition à utiliser. L`IBAN (numéro de compte bancaire international) est l`identificateur de compte de paiement unique pour SEPA.

Le BIC (Business identifier code) identifie sans ambiguïté le prestataire de services de paiement. En février 2014, l`IBAN sera le seul identifiant de compte de paiement pour les virements nationaux et transfrontaliers et les prélèvements en euros au sein de l`UE (au 31 octobre 2016 pour les États membres avec d`autres monnaies que l`euro). non. Le mandat est un accord entre le créancier et le débiteur et n`exige aucune validation post-liquidation par un prestataire de services de paiement. Le prélèvement SEPA est un instrument de paiement pour initier les collections nationales et transfrontalières en euros de la même manière dans les 34 pays SEPA. Le site Internet de la BCE: pays SEPA (liens vers des informations nationales sur le SEPA et l`IBAN, vue d`ensemble du SEPA national, fiches d`information nationales sur la migration SEPA: dispositions transitoires et pénalités, autorités nationales compétentes, migrations spécifiques aux pays indicateurs) non, le SEPA ne couvre pas seulement la zone euro. Les communautés de marché en dehors de la zone euro ont également adopté des normes et des pratiques SEPA pour leurs paiements en euros. Toutefois, la couverture juridique ne s`applique qu`aux pays de l`UE/EEE. Le texte d`un mandat SEPA doit être rédigé dans au moins une et trois des langues du pays de résidence du payeur.

Si le bénéficiaire n`est pas en mesure de déterminer la langue du payeur, le texte du mandat SEPA doit être rédigé en anglais. Les raisons suivantes s`appliquent aux changements dans un mandat, dans ces cas le débiteur initie les changements et doit informer le créancier. Il existe différents services disponibles sur le marché het pour les services de gestion de mandats. Ces sociétés offrent de maintenir et de fournir les mandats pour le prélèvement SEPA direct. Il est important que les créanciers soient conscients que la charge de la preuve leur incombe si le payeur conteste l`autorisation du prélèvement SEPA après une collecte. Le créancier devrait être en mesure de prouver qu`un mandat valide pour la collecte a effectivement été reçu. Sinon, la collecte serait classée comme non autorisée, auquel cas le payeur a le droit légal d`obtenir un remboursement jusqu`à 13 mois après la collecte (au lieu de huit semaines, l`intervalle dans lequel un remboursement inconditionnel peut être obtenu pour mandats valides).